Gaël Martens


Muerte y renacimiento de la luz

Lumière


Le merci

Le merci à Dieu, avec tout mon être possible et imaginable.


15-7-16

Paris – New York – Bruxelles – Nice – …

Chainons d’un monde chaque jour plus éploré.


15-7-16

Où existe la douleur s’ouvre une page nouvelle de la nuit incessante de l’humanité.


L’enfant chéri

« ses yeux bleus ne seront pas envahis par les larmes, mais son regard restera hagard ».


Le pire

Le pire de tout, c’est que – pour plus incroyable que ça puisse paraître – le situation est chaque jour pire que celle d’hier.


La même histoire de toujours

Immuable et éternelle !


Joue-là comme Antoine

Mais évite le ravin.


« Matame »

Une place pour le Plérôme.


« … Et ses ailes pour tout bagage … »

Bon voyage, Yann…


123

Skarbnica ciekawych artykułów |
Fragrancedepoesie |
Jm168540 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettres Vives
| Ermelindabilcari
| Download5